CLUB DES SUPPORTERS DE MONACO SITE OFFICIEL
DAPERTUTU TUGIU CUN FIERTA

Avertissement
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 824

Rapport moral présenté à l'AG du CSM le 26 juin 2012

Introduction

En préambule et pour mémoire, le CSM, qui a été fondé en novembre 1952 et qui, par conséquent, va bientôt fêter son 60ème anniversaire, est la seule association de supporters de statut monégasque mais également la seule reconnue officiellement par l’AS Monaco. Cette saison, il compte 1297 membres, mais en incluant les 824 abonnés de l’AS Monaco. Autant dire que les cotisations, qui constituent sa seule ressource avec la vente de gadgets les soirs de match, ont considérablement diminué au fur et à mesure que les résultats de l’équipe première se sont dégradés.

Les antennes

Le CSM possède 13 antennes officielles réparties à travers la France. Les dernières en date sont celles d’Eure-et-Loir « Munegu 28 » et de Bourgogne « Munegu Burgundy ». D’autres sont prévues en Vallée du Rhône, en Bretagne et en Lorraine.

Pour récompenser de leur fidélité ces sections souvent lointaines, l’AS Monaco et le CSM ont organisé, au cours des saisons 2009-2010 et 2010-2011, un « match des antennes » qui rassemblait au Pesage un grand nombre de supporters issus de divers horizons. Chaque section prenait en charge 50% des frais de déplacement, l’ASMFC et le CSM 25% chacun.

Ce réseau de sections permet au CSM d’être présent dans tous les stades du championnat de France, comme on a pu le constater cette saison où, malgré la relégation en Ligue 2, les supporters monégasques ont été les plus nombreux à suivre leur équipe en déplacement, derrière ceux de Lens mais devant ceux de Reims et de Bastia, alors que, lors des matches à domicile, les tribunes du stade Louis-II sonnaient souvent creux.

Cette politique de développement hors des frontières de la Principauté s’est doublée d’un rapprochement avec les autres associations de supporters asémistes, « Bulls » et « Ultras », sauf quand certains comportements indélicats ou répréhensibles méritaient d’être condamnés par le CSM, pour lequel le respect est une vertu cardinale.

Les déplacements

Au cours des trois dernières saisons, le CSM a organisé de nombreux déplacements en bus dans le quart Sud-Est, que ce soit en Ligue 1, en Ligue 2, en Coupe de France ou en Coupe de la Ligue : Nice (gratuit pour les supporters et abonnés), Cannes, Marseille, Istres, Avignon, Montpellier, Alès, Grenoble, Pont-de-Chéruy, Lyon, Saint-Etienne… Il est à noter que des déplacements plus lointains n'ont pu être organisés en raison du prix dissuasif du transport. A titre d'exemple, un aller-retour Monaco-Clermont coûtait en avril dernier plus de 3000 euros.

Il y a deux ans, le 1er mai 2010, à l’occasion de la finale de Coupe de France PSG-Monaco à Paris, le CSM a pu déplacer en TGV spécial, de Monaco au Stade de France, plus d’un millier de supporters, à un tarif défiant toute concurrence, grâce à une importante subvention du Gouvernement Princier et de l’AS Monaco FC elle-même, et ce, après avoir assuré en un temps record la vente des billets de stade par correspondance auprès des supporters éloignés de la Principauté.

 Les animations

Au stade Louis-II, le Bureau du CSM se charge de la distribution des places scolaires offertes par l’AS Monaco depuis plus de 25 ans, ainsi que de la mise en place de certaines animations : jet de confettis du haut de la coursive à chaque but inscrit par l’AS Monaco, déploiement d’une grande voile en Premières, distribution de chasubles et de drapeaux à diagonale, en Pesage notamment, à l’occasion de certains matches d’importance, distribution d’éventails-claquettes offerts par l’un de nos partenaires de l’époque lors du 2000ème – et pour l’heure, dernier - match de l’ASM en Ligue 1, distribution de bonnets de Père Noël avant la trêve hivernale de décembre 2009, etc…

Les soirs de match, c’est encore le CSM qui tient les deux petites boutiques situées de part et d’autre de l’entrée principale du stade. A défaut des programmes de match dont, à une certaine époque, la conception lui était confiée, il entretient un site web où sont publiés des éditoriaux et des photos, notamment, celles des parcages visiteurs de nos supporters à l’extérieur.

Les remises de trophées

Les deux saisons précédentes, outre des visites à nos sections du Var (avec Moussa Maazou, Alain Ravéra et Thierry Hubac) et de Roquebrune-Cap-Martin (avec Diego Perez), le CSM a organisé, dans le salon d’honneur du stade Louis-II, une remise de trophées aux meilleurs joueurs asémistes élus par les internautes du site officiel. Cette réception est très appréciée par nos supporters, parce qu’elle leur permet de rencontrer les joueurs, le staff et les dirigeants de leur club préféré.

Les initiatives administratives

En décembre 2009, le CSM a obtenu de sa compagnie d’assurance « Aviva » la prise en compte du rapatriement en cas d’accident parmi les avantages inclus dans le prix de la cotisation annuelle.

En février 2010, le CSM a envoyé par mail, à tous les collèges publics et privés des Alpes-Maritimes, du Var et des Alpes de Haute-Provence, une lettre circulaire les invitant à venir assister gratuitement à des matches au stade Louis-II. En vain !

En juillet 2010, une nouvelle carte de membre a été conçue. Elle comporte dorénavant des emplacements réservés aux estampilles autocollantes correspondant au paiement annuel des cotisations. De la sorte, le CSM s’accorde une économie substantielle sur l’édition des cartes de supporter d’environ un euro par membre et par saison.

En octobre 2010, les nouveaux statuts de l’association, élaborés conformément à la loi monégasque n° 1355 du 23 décembre 2008 sur les fédérations et les associations, ont reçu l’agrément du Gouvernement Princier.

En juin 2011, suite à la relégation en Ligue 2, le Bureau a décidé de réduire le tarif des cotisations à 15 euros pour un renouvellement et à 25 euros pour une adhésion.

Les actions caritatives

En septembre 2010, à l’occasion du match amical Monaco-Gabon au profit des sinistrés des inondations de Draguignan, le CSM a fait un don de 500 euros.

En décembre 2011, il a participé à la vente de porte-clés au profit du « Téléthon » ainsi qu’à l’Arbre de Noël de l’Association de la Jeunesse Sportive des Moneghetti en présence de Gary Coulibaly, de Vincent Muratori et de Kévin Malcuit.

Les activités diverses et variées

En octobre 2010, les membres du Bureau et leurs conjoints ont effectué une sortie dominicale au château « Sainte-Roseline » dans le Var.

Au cours des trois saisons écoulées, le siège du CSM a été entièrement repensé par notre secrétaire : travaux d’électricité, réorganisation du mobilier, mise en peinture. Dans le même registre, la boutique côté Cap d’Ail a été réaménagée.

De nouvelles écharpes ont été créées : en satin, sur fond bleu marine, comme les maillots « extérieur », et sur fond rose pour les supportrices de l’AS Monaco.

Enfin, pour saluer l’arrivée de nouveaux investisseurs, le CSM a fait les frais de 3 nouveaux drapeaux (1 grand et 2 moyens) suspendus au-dessus du Pesage, en remplacement des anciens malmenés par des coups de vent.

Conclusion

Voilà brièvement résumées les principales actions du CSM, engagées au cours de 26 réunions de travail et réalisées en trois ans par notre Bureau, qui souhaite poursuivre son oeuvre dans la continuité et espère maintenir sa collaboration avec le club qu’il soutient depuis 60 ans.

back to top